Roméos et Juliettes

Qui a dit que ballet et hip hop ne faisaient pas bon ménage ? Fidèle à sa réputation, le festival de Suresnes Cité Danse a su dénicher, il y a quelques années déjà, un spectacle plein de dynamisme pour raconter la plus connue des tragédies shakespeariennes.
Des jeunes danseurs de hip hop dirigés par le chorégraphe contemporain Sébastien Le François, une musique juste de Laurent Couson, une histoire d'amour impossible : mélangez tout ça et vous aurez un spectacle plein de vie, fidèle au mythe de Roméo et Juliette, avec toute la modernité de la danse urbaine.
Chaque scène de la pièce représente un tableau de danse qui entraîne le public de A à Z et provoque toujours une standing ovation à la fin. Mon seul conseil : foncez-y !

Jul

 

Sébastien Le François nous étonne toujours. On se souvient souvent de ses spectacles par des images, des gestuelles qui nous ont émues : l'ascension au milieu des ballons dans Le Poids du Ciel, le pas de deux envolé dans Spécimen. Avec Roméos et Juliettes, le chorégraphe va plus loin dans sa recherche de partage et montre son désir de toucher son public. Avec beaucoup de subtilité, il se joue, comme à son habitude, des conventions du hip hop, art de la rue par excellence, afin de remettre au goût du jour et sous la forme d'un ballet traditionnellement reservé à une danse plus classique, le drame de Shakespeare. Et c'est une véritable réussite !
Le succès remporté au festival de Suresnes est plus que mérité car du décor (de simples planches) aux costumes en passant par les chorégraphies et le talent d'interprétation des danseurs comédiens, tout est parfait, simple mais précis.
Alors un conseil, ne ratez pas ce spectacle, nouveau souffle pour la danse hip hop, qui vous fera naviguer une heure durant sur une palette de sentiments : rire et bonheur avec les géniaux personnages secondaires (formidable Benvolio et hilarants parents Capulet), joie de vivre et entrain sur la musique retentissante du bal, admiration d'une technique maîtrisée pour mimer la lutte fatale à Mercutio et sourire ému face au merveilleux pas de deux de Roméo et Juliette.
Un ballet qui vaut le détour donc et qui s'adresse à tous les Roméos et à nous toutes, petites Juliettes passionnées, afin d'essayer de prouver à nouveau que Shakespeare avait peut-être vu juste et qu'aujourd'hui encore, l'amour reste plus fort que tout.

Sah

Prochaines dates : Théâtre de Suresnes (92) Jean Vilar, 6-7-10 novembre 2009 à 21h,
                             8 novembre 2009 à 17h, de 16 à 21€
                              Centre culturel de Meudon (92), 16 mars 2010 à 20h45, de 12 à 24€

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×